Avertir le modérateur

02/05/2008

Une Audi pour sauver le monde

1485541872.jpgEtrange mashup du masque de fer, de Robocop et de l'inspecteur Gadget, Iron Man, de Jon Favreau, est surtout un film hanté par la bagnole. Outre le partenariat publicitaire avec la marque allemande, la conception du robot qui s'y déploie, très différente du techno-samouraï imposé par le dessin animé japonais, porte le sceau de l'industrie automobile. Plus que par les exploits de l'homme de fer, la production est fascinée par les opérations de montage-démontage et les robots-assembleurs, véritables héros du film, qui n'arrêtent pas de visser et dévisser une armure peinte aux couleurs d'un racing-car. Un homme qui a un phare de voiture à la place du coeur ne peut pas être tout à fait méchant, semble nous souffler l'intrigue, qui voit Gwyneth Paltrow fourrager à pleines mains dans l'ersatz métallique.

Laissons de côté un scénario qui peine à dissimuler des tendances très pro-McCain sous un vernis politiquement correct (le vilain marchant d'armes soi-disant réhabilité par l'épreuve ne trahit jamais sa philosophie initiale, dont le seul critère est qu'une arme doit être placée en de bonnes mains). Comme de coutume, c'est par ses marges que le blockbuster nous renseigne sur l'évolution de l'imaginaire de la société américaine. La séquence la plus impressionnante du film intervient dès ses premières minutes, avec l'attaque surprise d'une colonne de Hummer US dans les montagnes afghanes. Où l'on voit les soldats de l'armée américaine, blancs de peur, se faire déchiqueter par les armes dont le héros est le fabricant. D'entrée de jeu, tout est dit, avec la terrible efficacité de la machine hollywoodienne. Malgré les tentatives pour redonner à l'intrigue une allure plus marvellienne, le film restera jusqu'au bout enfermé dans ce paradoxe. Un remords plutôt qu'une morale qui, à l'envers du scénario, répète confusément que ce qui devrait nous sauver nous tue.

Reste une bonne nouvelle, que l'on peut déduire des détails d'assemblage dont le film est prodigue: Audi travaille certainement à un modèle propulsé par une énergie propre et inépuisable, à base de palladium. A la portée de tous les milliardaires qui ont une villa avec vue sur la mer à Malibu.

11:44 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (25) | Tags : cinema, hollywood, iron man

Commentaires

Comme le premier Matrix qui était hanté par un mobile...

Écrit par : Fran | 02/05/2008

Bonjour, j'aimerai bien savoir a quoi vous faites référence lorsque vous parlez de
"techno-samouraï imposée par le dessin animé japonais"???

Concernant les couleurs de l'armure, je me permets de vous rappeler que Iron man est issu d'une bande dessinée.... cette version de l'armure avec ses couleurs date des derniers comics... a l'origine l'armure étant plutot jaune et rouge pétant

Écrit par : XSB | 05/05/2008

On a malheureusement un parti pris évident des le début de l'article,ce serait bien avant de pondre ce genre de chose de se renseigner un peu sur le contexte du personnage qui ne prend rien ni a robocop, ni au masque de fer (vive le capilo tracté) et pas vraiment de l'inspecteur gadget.
Que ce soit sur la forme ou le fond je ne vois pas non plus la correspondance avec un quelconque "samurai robot japonnais" pour une fois ce film n'emprunte pas tout ce qu'il est au cinéma asiatique comme c'est trop souvent le cas à Hollywood

Je crois que pour les comics, le problème est le même que pour la science fiction la majorité des gens ne comprennent pas et cela permet aux pseudo intellectuels de s'en donner à coeur joie.... bravo

Écrit par : Bertrand | 05/05/2008

Ah oui, Je me suis toujours interrogé sur le fait que certaines personnes aient un besoin "malsain" de toujours voir des choses la ou il n'y en a pas et même si des fois il y en a , ce n'est pas forcément utile, Mr Gunthert, combien de personnes ayant vu ce film sont sortis en parlant des tendances pro McCain.... tres peu de monde en fait, je vous laisse le cinéma d'auteur, les documentaires de Moore et de Gore pour écrire vos articles mais de grâce, lorsque je dépense 9,40€ pour aller au cinéma (diantre , j'appelle la foule à boycotter les cinémas le jour ou on passera les 10€), et que je tombe deux jours plus tard sur un article disant que mes 9,40€ sont dédiés à la gloire d'une audi Pro McCain trimbalant un idiot en habit de metal d'un gout douteux, oui, cela m'enerve.Monsieur, je vous demande de me laisser mes explosions, mes scenarios pas forcement intelligent, mes gentils héros et mes horribles méchants pour me vider la tête et oublier un peu mon quotidien, de grâce ne venez plus melez vos intrigues et vos références hors de propos dans mon seul divertissement.
Je vous demanderai donc de vous abstenir pour les films suivants
The incredible Hulk
The Dark Knight
Hellboy 2
Wolwerine
Thor

En fait tous les films qui sont certes peu culturels mais tellement agréables a voir.
Laissez nous nos effets spéciaux, c'est a peu pres la seule chose qui me pousse à aller au cinéma, les histoirettes d'amour entre deux voisins de palier , on peut voir ca en ouvrant notre porte, les super héros non.C'est une part de nos rêves et vous la salissez, Arretez de voir la politique et les gueguerres commerciales, oui, il y en a , et oui tt le monde s'en fout

Écrit par : XSB | 05/05/2008

On ne peux plus d'accord avec les commentaires précédents ! C'est vraiment de la critique à deux balles; Peu importe que ce soit audi ou tata qui finance le film (ca l fait quand même mieux avec audi...) La pub dans le cinema c est quand meme pas nouveaux ! et si ca permet de mettre nos chers heros de comics un peu plus en valeur que dans daredevil.... et puis franchement vous vous dites vraiment en sortant : Ah, c est quand meme de la bonne bagnole audi ! Jamais, au mieux vous vous dites, c est un bon film ou c une daube !
A bon entendeur...

Écrit par : Jay | 05/05/2008

Vous ne comprenez pas, cette critique c'est du second degré ! n'est-ce pas ??? ça n'existe plus des critiques comme ça ! si ??? pincez-moi !!!

Écrit par : Clement | 05/05/2008

J'aimerai bien avoir quand même un retour de l'auteur de l'article...histoire de savoir ce que lui inspire nos réactions....

Écrit par : XSB | 05/05/2008

A mon avis, il ou elle n'est pas inspiré par grand chose ... C'est une critique du type "this is merda" qui vise juste a se faire entendre et a promouvoir le dit 'auteur'

Écrit par : Bertrand | 05/05/2008

Hum… Le quotidien de ces lecteurs de 20' les a effectivement bien essorés.
Encore un an ou deux de TF1 en perfusion, ça ira mieux.

Écrit par : Didier | 05/05/2008

Iron Man, comme Captain America, sont des héros très emblématiques de la politique étrangère américaine. Ce n'est pas un scoop. Il suffit pour cela... de lire les comics !

Les premiers ennemis d'Iron Man sont Titanium Man (Boris Bullski), Crimson Dynamo (plusieurs occupants d'une armure, soviétiques eux aussi) ou le Mandarin. On ne peut plus clair. La transposition en Afghanistan n'est qu'une mise à jour.

Le personnage n'a pas de pouvoirs extraordinaires, comme Batman, à part du génie et un énorme monceau de fric (c'est bien un super-pouvoir, finalement). L'alcoolisme de Starck est au second plan. Mais on a gardé la musique de Black Sabbath, qui est officiellement l'origine du nom du héros (continuité rétroactive).

Alors quand on connaît un peu l'univers du héros, comme ça semble être votre cas, on prend le film pour ce qu'il est. Une série d'effets spéciaux et une histoire bien marquée. Et on ne s'offusque pas :-)

Écrit par : Nicolas | 06/05/2008

Bonjour,

Après avoir lu les commentaires, j'ai du relire l'article parce que je me suis dit que j'avais du passer à côté de quelque chose. Mais même après relecture, je ne vois pas ou est le problème. Cet article ne cherche même pas, à mon sens, à dévaloriser le film mais à le prendre pour ce qu'il est : un blockbuster américain. Les comics ne sont pas remis en cause non plus, même s'il s'agit d'une adaptation d'une oeuvre existante l'oeil du cinéaste existe encore (en tout cas je l'espère pour lui) et ses choix font de son film un bon ou un mauvais film. L'utilisation de l'Afghanistan ou de l'Irak aujourd'hui n'est jamais un choix anodin ou une "simple transposition".

Ce n'est pas parce qu'il s'agit de grand spectacle, qu'il ne faut pas reflechir après. D'ailleurs, c'est peut être pour cela qu'il faut mener un travail d'analyse, comme pour toutes les oeuvres vouées à une large diffusion et qui font appel à des choses précises concernant notre imaginaire collectif.

Mais le problème n'est même pas la, chacun fait comme il veut. Si vous voulez apprecier le film, ne pas vous poser de question une seule solution : n'allez pas lire d'articles concernant ce film sur internet ou dans les journeaux ! Mais s'il vous plaît, n'interdisez à personne d'ecrire (cf. la liberté d'expression). Pensez à tous les lecteurs assidus (comme moi par exemple) du flipbook et de l'histoire visuelle qui risqueraient de beaucoup vous en vouloir.

Merci M.Gunthert pour la fréquence et la qualité de vos posts !

Écrit par : Happy Happy | 06/05/2008

Citation de Denis Duclos de son bouquin sur la fascination de la société américaine pour la violence: « La culture anglo-américaine s’inspire avec ferveur du héros extraordinaire, parce qu’il lui renvoie son image de société extraordinaire ».

Iron man, mixte du chasseur et de la machine à tuer, doit attendrir le spectateur, alors qu'on imagine qu'il détruit de façon bien plus démonstrative, au centuple de ce qu'on lui a peut-être fait subir.

Écrit par : indfrisable | 07/05/2008

@indfrisable
ok, encore rien compris, je pense que vous n'avez pas compris mes commentaires (ou me suis je mal exprimé?),
J'ai une question pour vous quel est le dernier film que vous êtes allez voir et en êtes resorti en vous disant "tiens c'était un bon film j'ai passé un bon moment!" et qui ne vous à pas donner envie d'écrire une tirade à faire pâlir celles du CID...
(cf votre blog)

Écrit par : XSB | 07/05/2008

XSB,

non seulement je vous ai mal lu, mais je n'ai pas vu le film dont vous parlez... SI, seulement la bande annonce, ce qui semble suffisant pour se faire une idée. Notamment le dernier plan où Iron man tire et se retourne sans regarder la cible, sûr de son tir. La suffisance hollywoodienne dans son intégralité, brève mais sûre d'elle même.

C'est assez pour se détourner à son tour d'une tirade assez ennuyeuse.

Écrit par : indfrisable | 07/05/2008

Un merci en passant à Happy Happy pour son soutien, aussi utile que bienvenu.

Moi non plus, je ne vois pas quel tort je fais aux lecteurs de comics (dont certains n'ont visiblement pas vu le film, cf. la question de la couleur de l'armure). J'ai beaucoup d'admiration pour Stan Lee, qui est le premier à dire ce que nous savons tous: que les comics fourmillent d'allusions et de résonances à la culture et à la société américaine. S'interdire d'apercevoir ou de discuter ces effets de référence, c'est s'ôter la moitié du plaisir que l'on peut prendre à ces oeuvres. Mais cet avis risque fort d'être inaudible pour ceux qui ne veulent voir qu'une tête dans la promo-marketing du blockbuster.

Un mot pour XSB sur ce qu'est un blog – alors qu'il se croit visiblement aux Inrocks ou à Télérama. "Laissez-moi mes héros", supplie-t-il. Il y a de quoi vous arracher une larme. Ou un éclat de rire car, à moins de me doter de pouvoirs surnaturels encore plus puissants que ceux du Professeur Xavier, je ne vois pas comment ce que je peux dire et penser dans mon coin est susceptible de l'empêcher de dépenser son argent comme il l'entend. Un blog n'est rien d'autre qu'un espace de liberté où chacun peut s'exprimer comme il le souhaite, sans créer aucune obligation à quiconque. C'est bien ce dont j'entends continuer à profiter, de la façon qu'il me plaira, et sur les images qui m'intéressent. Car, contrairement à ce qu'il croit, ma prise de notes, fut-elle rapide, sur ce film est une preuve de mon intérêt pour cet opus.

Écrit par : André Gunthert | 07/05/2008

Bonjour, merci de votre réponse
Je n'ai jamais lu Télérama ni les inrocks donc, je me vois obliger de ne pas comprendre cette remarque.
Tant mieux si j'ai pu vous faire rire, on en a pas tout les jours l'occasion...
Le blog est en effet un espace de liberté et justement j'en profite pour réagir.
Ne vous inquiété pas pour ma depense d'argent, j'ai juste réagi (peut etre avec virulence) sur le fait que vous descendiez en fleche le film (car si dans votre article, il y avait un quelconque avis favorable pour ce film, je ne l'ai pas vu.Peut-être (sans doute ) ais-je mal compris qqch mais si vous pouviez être plus clair sur le but de votre article car cela aussi je ne l'ai pas compris, comprenez que pour le quidam votre article est tres negatif quand même, de la première à la dernière phrase...

Écrit par : XSB | 08/05/2008

Si vous me relisez, vous verrez que ce qui est négatif est surtout dans votre tête. Par le ton et le vocabulaire que j'emploie, vous m'identifiez comme un intello. Et vous préjugez qu'un intello ne peut pas s'intéresser à ce genre de film et ne peut avoir qu'un jugement négatif. C'est avec ce genre d'a priori que vous disqualifiez mon papier avant même de l'avoir lu.

A vrai dire, ce billet ne mérite pas l'honneur de tant de débats. Il ne s'agit que de notes rapidement jetées sur le clavier, en passant. Mais pour revenir sur le fond, le point qui m'intéresse et qui m'a frappé en voyant le film, c'est encore une fois ce reflexe de revenir sans cesse sur l'opération de vissage-dévissage par l'intermédiaire d'outils qui sont les robots-assembleurs de l'industrie. L'un d'entre eux devient même un personnage à part entière, avec lequel le héros discute, et qui le sauve in extremis de la mort.

Vous, je ne sais pas, mais moi, un truc comme ça, ça m'intrigue et je trouve ça intéressant. Pourquoi se fixer à ce point sur le modèle de la bagnole? En 1963, le modèle de Stan Lee pour Tony Starck était Howard Hughes, un concepteur de génie, mais dans le domaine de pointe de l'aviation. La fixation de Favreau est bizarre parce que l'automobile n'est plus vraiment une technologie d'avant-garde qui fait rêver. Voilà ce que je voulais dire en quelques mots - désolé d'avoir été elliptique, mais c'est la règle du jeu pour moi sur le Flipbook, que j'ai conçu comme un carnet de notes.

La dernière phrase est une blague, vous avez quand même dû vous en apercevoir. Nous n'avons probablement pas le même humour, mais sachez que dans mon esprit, le titre de ce billet est plutôt comique qu'accusateur.

Écrit par : André Gunthert | 08/05/2008

Bonsoir

J'ai pu voir par vos commentaires précédents que vous ne haïssiez pas totalement le film , je comprends mieux maintenant la façon dont vous avez écris cet article, -ces quelques notes jetées sur un clavier, en passant- mais le ton de l'article reste quand même négatif
Concernant les robots,... ce film portant sur la genèse d'ironman, leur apparition fréquente ne me gène pas, il semble normal que la mise au point prennent du temps...
Pour les voitures, je vous dirais que beaucoup d'hommes (du moins je le pense) sont encore de grands enfants et sont toujours a rêver devant les belles cylindrées , je pense que malgré les problèmes d'écologie et l'augmentation du prix du pétrole, les voitures feront toujours rêver, c'est un élément de base de la virilité de l'homme moderne, enfin cela est une autre histoire....
Pour finir (et oui il est l'heure d'aller au lit, je ne fais pas le pont !), je n'avais même pas relever le titre de l'article, qui pour moi est juste un élément d'accroche ne refletant pas toujours le fond de l'article

PS:Pour revenir sur un point qui me chagrine, je n'étais jamais venu sur votre blog et n'ayant jamais lu d'article de votre part, je ne pensais pas que vous puissiez être un "intello" (ah quel mot péjoratif!) , j'aurai donc eu du mal à disqualifier cet article avant de le lire ...
Sur ce comme vous pensez que tel article ne mérite guère plus d'attention, étant donné que j'ai eu un retour de votre part (voir un de mes commentaires qui en demandait!) qui m'a permis de mieux appréhender votre vision de la chose, je clos moi aussi le débat en attendant votre prochain article pour pourquoi pas une autre joute verbale?
Bonne soirée (ou bonne journée si à l'heure où j'écris vous êtes déjà dans les bras de Morphée

Écrit par : XSB | 08/05/2008

si l'analyse du film nous en apprends beaucoup sur l'imaginaire américain, les commentaires sur l'analyse sont également passionnants et instructifs ;-)
bonne nuit…

Écrit par : colodio | 09/05/2008

C'est peut-être trop tard pour intervenir mais... bon les mecs, les bagnoles, les comics et des spectateurs éblouis par le spectaculaire du film, voilà des ingrédiants pour exploser un innocent billet qui ne cherche qu' à faire réfélechir sur ce que nous consommons, sans faisant trop d'attention à ce qui nous consomme aussi!
Il n'est pas question de chercher l'accord des lecteurs avec l'auteur, mais l'éthique oblige de chaque être humain d'au moins respecter les auteurs qui se donnent quand même du mal pour aller au-delà de niasieries, pour faire resortir des éléments d'arguments pertinents.

Merci à Happy Happy et bien sûr l'auteur patient de ce blog!

Écrit par : F | 22/05/2008

En effet, la pertinence et la patience de l'auteur de l'article ne peuvent que forcer le respect. Et c'est justement de patience dont je fais défaut lorsque je suis confronté à ces individus qu'on devine lobotomisés par TF1 depuis trop longtemps. Quelle naïveté, quelle vacuité intellectuelle mon pauvre XSB, c'en est presque touchant...

Écrit par : Jul | 22/05/2008

C'est en effet fort possible, et alors, il y aura toujours plus bête et plus intelligent que soit, si vous preniez (F & Jul) quelques instants pour relire , peut-être que vous appréhenderiez mieux certains de mes commentaires (qui peuvent être fort agressifs, je le conçois)
Concernant F, je pourrais lui recommander de relire l'article (les éléments d'arguments pertinents ne sont pas vraiment accessibles, comme le dis l'auteur, ce ne sont que des notes jetés sur le clavier, ce qui d'ailleurs m'a permis de mieux comprendre son point de vues, apres moults explications , il est vrai), je me permettrai aussi , vu ses critiques à mon égard, même si il ne me mentionne pas, de relire aussi son Bescherelle et son commentaire et de retourner sur les bancs de l'école.

pour le sieur Jul, il n'y a pas de patience dont vous semblez manquez, un brin de modestie ne ferais pas de mal, vous comprendrez, en vous reculant de votre écran et en vous relisant que vous êtes quelque peu pédant...le fait que j'aime les films avec des effets spéciaux dont le niveau du scénario ferait passer une pomme de terre pour membre de l'académie Francaise ne veut pas forcement dire que mon intellect se résume à celà.

PS:Hier soir, je regardais la ligue des champions sur TF1 (mort à mes neurones), quand soudain, coupure d'electricité... signe du destin???

Écrit par : XSB | 22/05/2008

Plus de modestie n'adoucirait en rien le ton de mon post (pour ça il faudrait que je perde cet affreux penchant pour le "troll" :-D), car je sais aussi me délecter d'un Die Hard ou d'un Call of Duty, pas vraiment réputés pour leur finesse et leur profondeur. Mais la ferveur avec laquelle vous défendez cette superproduction américaine et la façon dont vous contestez l'analyse de l'auteur par un argumentaire de vente digne d'un vendeur d'aspirateur ne me parait pas représentatif de l'idée que je me fais de l'intelligence.

Mais comme dit Coluche...

Écrit par : Jul | 23/05/2008

Bonjour a tous!
J'adore ce genre de film! Bien sur je compreds bien que ce n'est pas un film qui peut etre aime par tout le monde. Tout de meme moi j'adore les blocbasters, les thrillers et la science-fiction! et c'est a cause de cela que j'ai bien aime ce film!

Merci a tout le monde et jouyeux Noel!

Écrit par : Harvey - Abitura | 24/12/2008

c'est pas le genre de films qu'on regarde pour son scenario

Écrit par : rugby | 21/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu