Avertir le modérateur

14/04/2008

A-t-on retrouvé le portrait de Jeanne d'Arc?

66951501acc2516c605a51fc98977b39.jpgA une époque où le minois de la moindre aspirante à la Star Ac' fait le tour des écrans, c'est difficile à croire. Et pourtant, de la première héroine de l'histoire de France, Jeanne la bonne Lorraine, sujet de milliers d'ouvrages, nous ne connaissons aucune image contemporaine réaliste. Des enlumineurs aux cinéastes, d'Ingres à Méliès et de Renée Falconetti à Milla Jovovich, on a prêté des centaines de visages à la sainte. Mais personne ne connait ses véritables traits.

Du moins jusqu'à la diffusion, le 29 mars dernier sur Arte, du documentaire de Martin Meissonnier, "Vraie Jeanne, fausse Jeanne. Jeanne d'Arc, la contre-enquête" (coproduction: Arte France, Productions Campagne Première, CFRT), qui a battu tous les records du genre en attirant près d'un million de téléspectateurs, soit 4,7 % de parts de marché.

Largement appuyé sur le livre de Marcel Gay et Roger Senzig (L'Affaire Jeanne d'Arc, Florent Massot éd., 2007), ce film passe la légende à la moulinette d'une interprétation séculière et politique, loin de tout surnaturel. C'est la famille royale  qui aurait instrumentalisé le destin de la pucelle, fabriquant une "envoyée de Dieu" conforme à la prophétie afin de renverser le joug anglais.

Suivant l'ouvrage, Martin Meissonnier révèle que Jeanne n'aurait pas été brûlée à Rouen en 1431, mais aurait survécu et se serait mariée en 1436 à Robert des Armoises. Le film se clôt sur le portrait de Jeanne des Armoises, en médaillon au-dessus de la cheminée du chateau de Jaulny, la demeure du couple près de Metz. Le vrai visage de l'héroine? C'est ce que le documentaire laisse entendre.

Voire. Nul besoin d'être médiéviste pour trouver étranges les certitudes assénées tout au long d'un film à thèse. A plus forte raison à l'endroit d'un dossier caractérisé par une aussi large part de légende – une surdétermination originaire qui noie toute information et impose au contraire à l'historien la modestie et la prudence.

La thèse du film de Martin Meissonnier s'inscrit en réalité dans une tradition qui remonte aux années 1950, lancée par Jean Grimod (Jeanne d'Arc a-t-elle été brûlée?, Amiot-Dumond éd., 1952). On trouvera sur le site du cercle zététique une réfutation point par point des arguments des "survivistes". Qu'une chaîne publique comme Arte se laisse prendre au piège d'une telle théorie du complot n'est pas un signe rassurant.

Quant au portrait final qui laisse le téléspectateur persuadé d'avoir aperçu le vrai visage de Jeanne, nul ne songe à nous informer que son style n'a rien de médiéval, et que s'il rappelle plutôt la Renaissance, c'est à la manière des imitations dont est friand le second XIXe siècle. Quelle que soit aujourd'hui la tyrannie du visuel, il faut s'y faire: nous ne connaîtrons jamais les véritables traits de la pucelle. Et ce pour la même raison qui fonde sa légende: le goût du symbole et de l'invisible, que le Moyen-Age a le tort de préférer aux apparences.

Commentaires

Merci de venir au secours de Malraux : "Ô Jeanne sans sépulcre et sans portrait, toi qui savais que le tombeau des héros est le coeur des vivants, peu importent tes vingt mille statues, sans compter celles des églises : à tout ce pour quoi la France fut aimée tu as donné ton visage inconnu..."

Il ne sera donc pas nécessaire de re-graver la pierre du monument national de Rouen, qui reprend une partie de cette citation... Ouf. ;-)

Plus que la théorie du complot qui se déploie jusqu'au Moyen-Âge (déjà manifeste avec le Da Vinci Code), il y a un vrai goût de notre époque pour réécrire l'histoire en permanence, qui va bien au delà du projet scientifique, qui impose de remettre en cause l'"acquis", si nécessaire, mais pas par principe...

Écrit par : narvic | 14/04/2008

Je trouve logique qu'on cherche la "vraie histoire" de Jeanne d'Arc, puisque nous avons une certitude : Dieu ne lui a pas donné ses ordres. Si ?

Écrit par : nila | 14/04/2008

Je préférerais des commentaires intelligents; où en est-on de la recherche de quelques ossements pris dans le bûcher et gardés d'évêché en évêché et finalement en cours d'investigations, maintenant que l'on pense pourvoir les reconnaître. Quant aux ignares, je posséde un vieux livre où sont répertoriés les actes d'arrêts, d'interrogatoires etc.. de Jeanne d'Arc.Donc il n'y a pas à semer le doute, celui qui a écrit un livre imbécile fait partie de la même "clique des athées" ou genre Jacques Duquesne; ceux qui acceptent que le squelette était celui de Louis XVII (soi-disant mort au Temple) que l'on vient de répertorier , sans tenir compte de l'ADN de la famille que Charles X avait annoblie et qui partit hors de France, après l'assassinat par les Francs Maçons de celui qui se cachait sour le nom de Naurdhoffe. Nul ne peut refaire l'histoire, ce qui est écrit est écrit.

Écrit par : Lise-Marie | 14/04/2008

D'accord, Lise-Marie, respirez un grand coup. Vous avez les certitudes du savoir, nous avons le reste, tout va bien. (Mais quand même : la clique des athées... comme vous y allez !)

Écrit par : nila | 14/04/2008

tous les lorrains savent bien que jeanne n'a pas brulée, il y a même à Metz un hotel particulier des armoise qui etait sa demeure de ville qu'elle préférait au chateau
donc les manipulation politiques de l'époque sont fort plausible
(il a ete suggéré que c'etait une prisonnière de très basse classe qui fut brulée à sa place)

Écrit par : monica | 14/04/2008

Jeanne légende improuvée; anachronique sainte par opportunisme récupérateur nationaliste; soi-disant victime des anglais, en réalité d'une coalition de la Bourgogne et de la sainte église apostolique, catholique et romaine avec la complicité du roi de France (tous trop heureux d'être débarassée d'une rivale : un assassinat politique de l'époque) dors en paix femme d'action mais sache que ni les athées, ni les francs maçons ne sommes coupables de ta mort.
Ils ne l'ont pas crue, ils l'ont eu cuite.

Écrit par : Parienty | 14/04/2008

On va bientôt nous faire croire qu'on a retrouvé sa tombe !!!

Écrit par : blogtransfer | 14/04/2008

On reconnait bien sur ce portrait son aura de sainte ! Mécréants découvrez vous au lieu de blasphémer !

Écrit par : jp | 14/04/2008

Tout ça pour Faire Jeanne D'arc 2 Le Retour !!!
Plus sérieusement, lors de la deuxième partie du reportage, l'historien, M. Contamine) n'intervient plus et il ne reste que le journaliste !!! Bizarre non ?

Écrit par : Morgan | 14/04/2008

Et bientôt ... le fils de Jeanne d'Arc !

Écrit par : Parienty | 14/04/2008

Il me semble qu'en se focalisant sur jeanne, on passe à côté des réelles raisons de la défaite anglaise. L'aristocratie, les princes "mercenaires" ont rejoint le camp de l'anglois. Mais le moyen age a vécu. Les villes, les artisans, les commerçants, la classe bourgeoise naissante, les hoberaux refusent l'hommage, défendent les franchises, se rebellent à la gabelle.
l'aventure de Jeanne est à mon sens, un précurseur de la révolution.

Écrit par : borneo | 14/04/2008

OK Bornéo.
Jeanne, dans sa légende, est une victime des ordres établis.
Dommage qu'elle ait été récupérée comme sainte, elle aurait méritée mieux !
Mais je dis bien que je parle de sa légende ""quand la légende est plus belle que l'histoire on retient la légende".

Écrit par : Parienty | 14/04/2008

Il est le loin le temps des vierges…
(ou, Sarkozy encore !)

quand à la théorie du complot, elle est éminemment d'actualité et rebondit en fonction de celle-ci.

il n'y a qu'à entendre les avis de quelques uns parmi mes connaissances (les vôtres aussi peut-être ?) qui expliquent le mariage de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni par un "pacte secret" entre la France et l'Italie, la famile Bruni, Berlusconi et Sarkozy pour… Pour quoi, en fait ? ils n'en savent à vrai dire rien.

Mais désormais, on sait que au moins "une" photographie de la belle restera, ! Celle qui a été vendue aux enchères il y a quelques jours.

voir la presse pour plus de précision

Écrit par : dd2g | 14/04/2008

A-t-elle fricoté oui ou non avec Gilles de Retz ( Rais ) ? Je n'ai pas le VOICI de l'époque...

Écrit par : Fran | 16/04/2008

comme pour beaucoup d'autres sujets nous n'aurons jamais de certitudes quant aux grandes énigmes de l'histoire ( à moins d'avoir une machine àremonter le temps)... toutefois toutes les thèses ne sont pas à négliger quant à l'affaire jeanne d'arc. il est des indices qui prouvrent que la pucelle ne pouvait être une simple bergère. une simple bergère, même missionner par le roi de france, n'aurait pu porter une tunique à fleur de lys, une femme de basse condition n'aurait pas pu prendre le commandement de troupes du roi!!!
j'ai lu jeanne d'arc n'a pas été brulée, et je pense que la thèse selon laquelle elle était une batarde de la couronne française tient bie la route, et dans ce cas elle n'aurait pas pu être brulée!
il ne faut pas oublier que l'histoire telle que nous la connaissons a été écrite par des éclésiastiques et des hommes qui avaient envie de laisser leur trace. peu de gens savaient lire et écrire à cette époque!!!

nous n'aurons jamais probablement la preuve qu'elle ait été brulée, comme nous n'auront certainement jamais la preuve du contraire, sauf si on retrouvait sa tombe!!! et jusque là personne ne peut rien affirmer

Écrit par : olivia | 12/05/2008

Il existe un unique dessin de Jeanne d'Arc réalisé de son vivant :

http://www.ac-strasbourg.fr/pedago/lettres/Lecture/Jdarc.gif

Écrit par : Babar | 13/05/2008

quel est son vrai portrait ?

Écrit par : douby | 10/12/2008

oui, nous ne connaîtrons jamais les véritables traits de la pucelle! malheureusemet! l'idee d'avoir une machine a remonter le temps me plait beaucoup) Certainement avec un tel appareil on pourrait dechifrer les grands enigmes de notre histoires!
mais helas pour le moment nous devons utiliser des methodes traditionnelles de l'analyse historique.

Écrit par : Reece - Free Mac Games | 25/12/2008

à mon humble avis c'est une entreprise assez ingrate en tâcher de ranimer n'importe quelle figure historique ou ne que son image. La concrétisation tue, ne dépêchez-vous pas avec la matérialisation de ce qui est déjà devenu le symbole. "Mais où sont les neiges d'antan?" - nous dit BALLADE DES DAMES DU TEMPS JADIS. Que la pucelle soit l'une d’elles.

Écrit par : Olivia - Photostock Expert | 29/12/2008

J'étais tombé sur le docu d'arte, et c'était très intéressant. Merci pour votre article qui offre un bon complément.

Écrit par : Tom appareil photos 3D | 22/10/2010

She doesn't look too feminine) Just a joke...Anyways, thanks for the interesting story!
-Amy

Écrit par : software development companies | 10/06/2011

he bah didon

Écrit par : miisslove | 18/06/2011

Awesome post.I read it through translator.

Écrit par : asbestos surveyor | 21/06/2011

C'est vraiment intéressant celui la de billet ! J'ai vraiment adoré la "seconde" partie. Il est temps pour moi d'aller parcourir les suivants avec l'espoir qu'ils sont aussi bien conclus. :D

Écrit par : Poeles-et-granules.com | 29/10/2011

Merci pour cette information interessante

Écrit par : Sooneeamimb | 30/05/2012

Super sympa ce site. Je partage

Écrit par : casque bluetooth | 10/04/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu