Avertir le modérateur

01/04/2008

La porte de frigo, un ancêtre de Flickr?

17e5e3acb44a39144722dc8a5ed51a49.jpgLa première thèse de doctorat consacrée à la présentation de photographies sur les portes de réfrigérateur a été soutenue brillamment ce matin à l'INHA par Marine Da Costa, devant un jury composé de Sylvain Maresca (université de Nantes, directeur), Bruno Latour (Sciences-Po, président), Michel Poivert (université de Paris 1), Clément Chéroux (Centre Pompidou) et moi-même (EHESS, rapporteur).

Sous le titre "L'exposition amovible. Le réfrigérateur, un support méconnu de l'expressivité photographique en milieu familial", la thèse analyse un échantillon de 60 foyers franciliens, auquel s'ajoute un corpus de 800 photographies relevées sur Flickr. Sur cette base, Marine Da Costa met en avant l'émergence du lieu-réfrigérateur dans l'aire familiale. Articulé sur l'antagonisme structural cuisine/salon, celui-ci représente le pôle iconographique actif, par opposition à la télévision, pôle iconographique passif. La chercheuse montre l'existence d'un transfert, qui s'amorce dès le début des années 1980. Anticipant d'une bonne dizaine d'années sur la perception du déplacement des activités de loisir, le réfrigérateur s'avère constituer un précurseur inattendu des mutations aujourd'hui à l'oeuvre.

La partie la plus intéressante de la thèse se consacre à l'examen du concept d'amovibilité. Contrairement à la représentation classique de l'iconographie familiale, centrée sur le modèle figé de l'album photographique, la candidate souligne la spécificité des jeux visuels permis par le caractère non définitif des montages, mais aussi par leur interaction évolutive avec les autres éléments des compositions frigorifiques (magnets, listes de courses, post-it, etc.). La conclusion proposée par Marine Da Costa, qui voit dans la porte de réfrigérateur un espace avant-coureur de l'expressivité des outils du web 2.0, a fait l'objet d'une discussion animée avec le jury. Cet excellent doctorat, dont il faut saluer la qualité de l'iconographie, a reçu les félicitations à l'unanimité et devrait être publié sous peu par le département des éditions numériques de l'EHESS.

17:45 Publié dans images | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : frigo, thèse, photographie

Commentaires

Entre la poire, le fromage ou ...le poisson.
Je reçois avec plaisir les flux rss des photographies sur le dernier modèle electro(Bip)...et les flux dailymotion
j'ai abandonné les magnets photographiques imprimés sur papier post-it ou aimanté.
http://www.atelier.fr/inventions/frigo,ecran,plat,integre,laisser,messages,video-32171-7.html
c'est encore plus web2.qqchose
;-)

Écrit par : LaurentN | 01/04/2008

merci pour ce post - on reconnaît bien notre Gunthert ! (et regrets pas avoir osé faire, depuis 4 ans que j'ai appareil, collection de ces portes illustrées chez amis de passage) - mais une thèse avec ce titre et non accompagnée d'un site j'aurais refusé :-)

Écrit par : F | 02/04/2008

Le jour où les portes de frigo encastreront des écrans de télévision ou d'ordinateur, il faudra transférer les photos sur ceux-ci : mais peut-être que les frigos seront devenus alors individuels et portatifs, l'iPhone nouveau permettant à chacun de se nourrir de frais n'importe où !

Écrit par : Dominique Hasselmann | 02/04/2008

On a envie d'y croire, mais les billets du 1er avril sont hélas tous entachés d'une certaine suspicion.

Écrit par : Hubert Guillaud | 02/04/2008

...Voire d'une suspicion certaine! ;-) Disons qu'il s'agit d'un voeu (pour les éditions numériques de l'EHESS aussi)...

J'espère qu'on aura reconnu sous le pseudo de Marine Da Costa l'évocation du camarade Marin Dacos - à mon avis le seul à même de mener à bien une enquête aussi pointue.

Écrit par : André Gunthert | 02/04/2008

mais comme on est le 2 avril j'EXIGE d'André l'iconographiqe QUAND MEME !

quant à Hubert, qu'est-ce qu'il peut comprendre à tout ça, lui qui nous écrit des "poussières" en poisson d'avril et qui prétend le lendemain que c'en est même pas un, de poisson soluble...

Écrit par : F | 02/04/2008

Perso je suis trés fier de la déco disons pop-art ( étiquettes de fruits, de fromages, autocollants en tous genres, magnet ramenés de voyage, dessins des enfants...) et surchargé de mon frigo.

Écrit par : Fran | 02/04/2008

Marine Da Costa, ça m'a surtout fait pensé au Portugal, à l'Océan et au poisson avant que de m'évoquer Marin ;-).

Mais François à raison, je suis nul en pêche.

Écrit par : Hubert Guillaud | 02/04/2008

Pour alimenter ce nouvel axe fondamental de la recherche en histoire visuelle, je me permets d’apporter mon humble contribution à la documentation du sujet, en publiant l’image de ma propre porte de frigo, et en encourageant tous les blogueurs à faire de même... Que tous les chercheurs du monde en histoire visuelle y trouvent leur bonheur...

http://flickr.com/photos/narvic/2382098821/

Écrit par : narvic | 02/04/2008

pour Hubert : j'ai quand même trouvé que le post "poussières" de JPM c'était la plus belle fausse allégorie parmi toutes les pistes piscicoles virtuelles d'hier, bien menaçantes et technologiquement improbables... je dois pas être le seul à avoir cru qu'il s'agissait d'une bonne farce sous pseudo...
http://www.internetactu.net/2008/04/01/des-poussieres-intelligentes-pour-surveiller-linternet-des-objets-et-leurs-utilisateurs/

Écrit par : F | 02/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu