Avertir le modérateur

03/03/2008

L'arroseur youtubé

Après Ségolène Royal, Alain Duhamel ou Nicolas Sarkozy: ma pomme... Après avoir disserté sur "l'effet Dailymotion" et la viralité en ligne, me voilà contaminé à mon tour par l'enregistrement sauvage et propulsé contre mon gré sur Youtube (signalé par Fati.m.a).

Par bonheur, il s'agit d'un extrait tout ce qu'il y a de présentable de mon intervention “L’image partagée. Usages sociaux de la photographie sur internet” (dans le cadre du colloque “Enjeux de la photographie à l’heure d’internet”, Maison européenne de la photographie, le 7 décembre 2007).

Présentable... quant au contenu. Quant à la forme, c'est une autre affaire. Enregistrée au camphone, la séquence est de si mauvaise qualité qu'il est utile de confirmer que je me reconnais bel et bien – image et son étant à la limite du perceptible. Mais voilà précisément la caractéristique de la diffusion virale: il s'agit d'un contenu sur lequel je n'ai aucune prise, ni ne sais par qui ni pourquoi il est diffusé (quoique je me demande si je n'ai pas une petite idée...).

La première impression est incontestablement une impression d'étrangeté, avec notamment cette absence de légendage et ce flou visuel qui m'ont obligé à vérifier dans mes archives pour être certain de l'occasion.

Puis une espèce de soulagement après visionnage, ayant constaté que l'extrait ne contient pas de bourde ou de lapsus, suivi d'un certain contentement de se voir ainsi épinglé, sur ce qui est justement mon sujet de prédilection du moment.

Enfin, le professionnalisme reprend le dessus, et me fait observer que cette séquence se trouve liée par ses tags à la série issue de "Everyday". Autrement dit, cet enregistrement impromptu de mon commentaire sur la viralité à partir de l'oeuvre de Noah Kalina se trouve désormais inclus dans la traîne virale générée par cette vidéo. Une conséquence qui n'est pas sans rappeler le terrifiant destin du héros de L'Invention de Morel (Adolfo Bioy Casares, 1940) et qui, après tout, n'est que justice...

13:20 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : viralité, youtube

Commentaires

On trouve décidément de tout sur Internet…
Je confirme la date et le lieu : en fin de séquence on m'y devine en train de te tirer le portrait désormais "officiel" de ce blog ;-))
Didier

Écrit par : Didier | 03/03/2008

Encore une preuve de la supériorité de la photo... ;-)

Écrit par : André Gunthert | 03/03/2008

... sauf que le personnage de Bioy Casares a une certaine volonté dans ce qui lui arrive. :)

Pas de lapsus, pas de bourde, pour tes premiers pas en tant qu'objet de viralité, c'est timide, dis ! Te voilà dans l'engrenage, nonobstant la critique sur l'objectivité, on va encore dire que les sciences humaines "inventent" leur champ d'études, et tu vas encore passer pour un jambon auprès des collègues. Finalement, tout ça pourrait te porter préjudice et tu pourrais faire un procès au fautif. Moyennant un poil de militantisme ici et là, et une dose de polémique (je suis sûr que tu as des amis qui aiment polémiquer), tu pourrais faire parler de toi dans la presse télé et écrite, et tu serais invité chez Paul Amar (oui parce que Schneidermann...). Et dans deux ans, chez Delarue. Souvenez-vous, l'affaire Gunthert (avec sa page wikipedia).
Ainsi, tu serais vraiment victime de la viralité. Et tu te ferais plein de fric et plein de meufs.

(le seul avantage que je trouve à tout ça, c'est que je préfèrerais t'entendre à la télé plutôt qu'Onfray - il s'agit donc de bien placer ses pions)

Écrit par : le fou | 03/03/2008

Je serai assez curieux d'avoir un regard "objectif", "universitaire" sur cette image de portrait de l'auteur de ce blog, sur ce quelle est et ce qu'elle dit. Sujet d'étude pour les commentaires, l'auteur en restera sans doute à la distance moqueuse et satisfaite.
Au fait après Onfray , et Tisseron alors!

Écrit par : ©PERENOM | 03/03/2008

@Le fou: Voilà, c'est tout le problème avec ceux qui n'ont pas compris que la hiérarchie des valeurs s'est déjà déplacée ;-) La question n'est pas de savoir qui passe ou pas à la télévision, mais qui a ou pas sa vidéo pirate sur Youtube! Onfray y est timidement présent, avec une seule vidéo pirate - et Tisseron n'a que des vidéos officielles, ce qui prouve qu'il est petit joueur...

@Pérénom: L'objectivité, elle est justement constituée par le caractère pirate de la vidéo. Je sais, c'est difficile à comprendre - moi aussi, ça m'a pris du temps... ;-)

Écrit par : André Gunthert | 04/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu